Les risques de jouer dehors : une nécessité pour l’enfant

Bonjour parents internautes.

Voici un article très intéressant publié sur le site de Météomédia en ce beau mois de juin. En plus de présenter une belle initiative à Moncton, il rappelle à quel point jouer dehors peut avoir une grande importance dans le développement global des enfants. À l’école Orée-des-Cantons, nous sommes en accord avec ce principe. Profitez donc du beau temps de l’été qui arrive sous peu pour délaisser les jeux vidéo et retourner vos enfants jouer à l’extérieur (et pourquoi ne pas y aller avec eux?!).  Bonne lecture!

———————

parc-naturelhttp://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/les-risques-de-jouer-dehors–une-necessite-pour-lenfant-/52666/

 » Dimanche, juin 14, 2015, 17:30 – Dans l’ère technologique actuelle, les enfants sont portés à passer plus de temps à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les ordinateurs, tablettes et jeux vidéo offrent plusieurs alternatives de divertissement. Pourtant, une nouvelle étude révèle que jouer dehors, avec tous les risques de blessures que cela comporte, est bénéfique pour le développement de l’enfant.

Une recherche, réalisée conjointement par l’Université de la Colombie-Britannique ainsi que par le Child and family research institute, démontre que les jeunes qui participent à des activités de plein air ont une meilleure santé physique et sociale.natural_playground

Ces conclusions ont été tirées grâce à la compilation d’une vingtaine d’études. Celles-ci portent principalement sur lasanté et le comportement des enfants qui passent du temps dans la nature.

Les résultats démontrent qu’être capable de grimper, de sauter et d’explorer son environnement n’est pas seulement bénéfique pour la santé physique. Les bienfaits sont aussi perceptibles dans les différents comportements de l’enfant. Pratiquer des activités à l’extérieur lui permettrait, en autres, de développer ses habilités sociales, sa créativité ainsi que sa résilience.

Selon les chercheurs, les jeunes générations ont malheureusement été dissuadées de jouer à l’extérieur. Les hauts standards de sécurité qui ont été prônés au cours des dernières années éteignent le plaisir et l’apprentissage instinctifs. Les risques associés à ces activés sont toutefois nécessaires, puisqu’ils permettent à l’enfant de tester ses propres limites.

Pour répondre à cette problématique, plusieurs villes canadiennes, dont Vancouver, Edmonton et Moncton ont récemment fait installer des terrains de jeux naturels. Il s’agit d’endroits où on ne retrouve aucun module manufacturé. Les lieux ne sont composés que de matériaux naturels (poutres de bois, grottes, étangs, etc.)

Ces airs de jeux permettent aux plus jeunes de reconnecter avec la nature, un aspect qui est trop souvent oublié dans le train-train quotidien. »

Source: The Weather Network et Université de la Colombie-Britannique