Activités physiques à la maternelle

Faire bouger nos petits, c’est important !!!
Alors, le matin, il faut arriver à l’heure et bien habillé pour choisir son atelier d’activité extérieure. Ça fait partie des classes.

Vous le savez sûrement, nos classes préscolaires ne bénéficient que d’une période d’éducation physique par cycle de dix jours. Si vous avez de jeunes enfants à la maison, vous savez qu’une heure par deux semaines, environ, ce n’est pas suffisant pour faire bouger des enfants de 5 ans !

C’est dans cette ligne de pensée que les enseignantes des classes maternelles de notre école ont décidé d’animer les récréations du matin. Les enfants jouent dehors de 9h00 à 9h30, bien entendu, mais ils se développent aussi au plan psychomoteur. Ce que cela signifie ? Qu’ils apprennent des règles de jeux dirigés, qu’ils développent leur petit corps en construction, qu’ils oxygènent leur cerveau avant l’entrée en classe, qu’ils apprennent à jouer adéquatement entre eux sur une cour d’école, etc. La définition peut en effet varier, mais elle se résume par « à 5 ans, j’ai besoin de bouger… et j’apprends ! »

C’est en formation continue, avec l’important appui de l’éducateur physique, que nous faisons bouger nos petits !!!

« À l´éducation préscolaire, l´enfant prend de plus en plus
conscience de son corps et de ses sens et en découvre les
possibilités par la pratique d´une variété d´actions motrices
et sensorielles dans différentes situations. Il pose des
gestes plus précis, apprend à utiliser les outils et le
matériel à sa disposition et acquiert une certaine aisance
corporelle. Il est sensibilisé à l´importance de prendre soin
de son corps, de trouver des moyens de se détendre et
d´adopter de bonnes postures et de saines habitudes de
vie. » – Extrait tiré du Programme d’éducation au préscolaire du MELS.

Alors, le matin, il faut arriver à l’heure pour choisir son atelier d’activité extérieure. Ça fait partie des classes.

Bonne continuité au projet !